• Sept. 9, 2016

    Du référendum: Telos contre Telos

    Du référendum: Telos contre Telos

    Montesquieu l’a dit et les amis de Telos, Elie Cohen, Bernard Manin et Gérard Grunberg, l’ont répété : le système représentatif n’est pas le plus mauvais qui soit car en donnant au peuple, non le pouvoir de décider mais celui de choisir ceux qui décident, il confie les responsabilités à des « représentants » dont l’avantage est d’être « capables de discuter les affaires ». À l’opposé, le plus « suisse », par la sensibilité, de notre petite compagnie, Charles Wyplosz, dénonce en termes rousseauistes la tentation oligarchique de ceux qu’inquiète l’idée de reconnaître aux citoyens le droit de se mêler de leurs propres affaires. Vaste querelle.

  • Sept. 8, 2016

    En défense du référendum

    En défense du référendum

    Réagissant au vote britannique sur le Brexit, Elie Cohen, Gérard Grunberg et Bernard Manin ont publié sur Télos un article qui affirme que le référendum est un instrument défectueux. En tant qu’économiste, je suis incompétent pour traiter d’une question aussi riche, mais en tant que Français résident en Suisse depuis deux décennies et ayant aussi vécu aux États-Unis, je perçois qu’il y a quelque chose qui ne peut pas être exact dans leur conclusion.

  • March 12, 2012

    Pourquoi les Suisses ne veulent pas plus de vacances

    Pourquoi les Suisses ne veulent pas plus de vacances

    Les citoyennes et citoyens helvétiques ont confirmé dimanche leur caractère assidu à la tâche en refusant nettement de s’octroyer des congés payés supplémentaires. Les Suisses étaient appelés à se prononcer sur une initiative (une loi proposée par un comité ayant réuni suffisamment de signatures dans la population) qui proposait de porter le nombre de semaines de vacances annuelles de quatre à six. Le verdict des urnes est net : deux tiers des Suisses ont rejeté cette proposition, et le verdict est le même dans la totalité des cantons, quoique moins marqué dans la partie francophone du pays.

  • Jan. 18, 2011

    Faut-il contrer la faiblesse du dollar ?

    Faut-il contrer la faiblesse du dollar ?

    Plusieurs pays sont confrontés à une appréciation substantielle de leur monnaie par rapport au dollar, voire à l’euro. Cela concerne d’abord les pays émergents, par exemple le Brésil dont les exportateurs souffrent de la forte montée du real par rapport au billet vert. Si d’autres pays comme la Chine connaissent une appréciation moindre, cela n’est dû qu’à leur intervention sur le marché des changes via des achats massifs de titres en dollar, avec à la clef des pressions inflationnistes. Les pays émergents ne sont pas les seuls dans cette situation. La Suisse connaît par exemple une forte appréciation du franc par rapport à l’euro, laquelle met à mal les exportateurs helvétiques.

  • Oct. 6, 2010

    La Suisse recadre ses grandes banques

    La Suisse recadre ses grandes banques

    L’importance du secteur bancaire pour la Suisse n’est plus à démontrer, le bilan de l’ensemble des banques représentant cinq fois la valeur du PIB annuel. Une caractéristique centrale du secteur est le poids dominant des deux grandes banques, UBS et Crédit Suisse, avec des bilans équivalents à près de trois fois le PIB. Le poids de ces géants a donné bien des sueurs froides aux Suisses lors de la crise. Les pertes massives d’UBS aux États-Unis ont conduit les autorités à injecter des fonds dans la banque et sortir les actifs les plus problématiques du bilan à l’automne 2008 afin d’éviter une faillite.

  • Oct. 8, 2009

    Polanski : la Suisse est-elle coupable ?

    Polanski : la Suisse est-elle coupable ?

    Les cinéastes français montent vite au créneau. Il fut un temps où ils défendaient très directement leur beefsteak, comme en témoignent les manifestations de rue autour des accords Blum-Byrnes, dans les années d’après-guerre. Avec le temps et la consolidation de leur aisance financière grâce aux obligations d’investissements des chaînes de télévision en faveur du cinéma ou aux miracles de l’avance sur recette, les ressorts des luttes de la cinématographie française ont changé. Sur la durée, une vraie corporation a ainsi émergé, ses membres, en raison de la puissance sans cesse accrue de leur clairon médiatique, trouvant des soutiens prestigieux et parfois même extérieurs à la profession quand l’occasion se présentait. Ainsi en va-t-il de l’affaire Polanski.

  • April 3, 2009

    Le secret bancaire suisse a-t-il un avenir ?

    Le secret bancaire suisse a-t-il un avenir ?

    Le sommet du G-20 à Londres à remis de nouveau sur le tapis la question des paradis fiscaux. Ce sujet ne peut à l’évidence pas laisser la Suisse indifférente. Dans ce contexte que va devenir le fameux secret bancaire helvétique ?

  • June 5, 2008

    Suisse : le soviétisme ne passera pas !

    Suisse : le soviétisme ne passera pas !

    Les citoyens suisses ont rejeté massivement dimanche 1er juin 2008 deux « initiatives » de caractère populiste lancées par le parti de Christoph Blocher qui avait pourtant remporté les élections législatives d'octobre 2007 en appuyant sur les mêmes thèmes de l'autonomie du « peuple » par rapport aux institutions et de la lutte contre les étrangers « non méritants ». En un an et demi, une victoire électorale s'est transformée en défaite politique. Que s'est-il passé?

  • Dec. 17, 2007

    Suisse : le pays où les gagnants peuvent aussi perdre

    Suisse : le pays où les gagnants peuvent aussi perdre

    Les deux chambres de l’Assemblée fédérale suisse viennent d’éjecter du gouvernement un Christoph Blocher dont le parti, l’Union démocratique du Centre, avait obtenu sous son impulsion le 21 octobre dernier 29% des suffrages, le meilleur score réalisé par une formation politique depuis l’après-guerre. La démocratie suisse est-elle aussi démocratique qu’on croit ?