• 21 juin 2011

    Maroc : la pratique tranchera

    Maroc : la pratique tranchera

    Le projet constitutionnel présenté par le roi Mohammed VI, le vendredi 17 juin, est indéniablement novateur. Certes il y a dans ce pays une pratique ancienne consistant à inscrire les réorientations sociopolitiques majeures dans une révision de la loi fondamentale. Mais cette fois nous avons affaire à une réorganisation sensible de l’architecture constitutionnelle du régime. Certains se réjouissent déjà de ce texte, d’autres en soulignent les limites. Il n’est guère possible de trancher entre ces deux interprétations, car en définitive c’est la pratique qui fera éclore ou au contraire bloquera les potentialités de ce nouveau texte.

  • 20 décembre 2007

    Brésil : les crises ordinaires de la démocratie

    Brésil : les crises ordinaires de la démocratie

    Durant ces dernières semaines, le Parlement brésilien a été le lieu de deux crises : le remplacement de son président et le rejet de l’amendement constitutionnel prolongeant jusqu’à 2011 la Contribution provisoire sur les mouvements financiers (CPMF, plus couramment appelée impôt sur les chèques). Ces deux événements, davantage liés entre eux qu’il ne peut paraître à première vue, sont d’excellents révélateurs des blocages du système politique brésilien et de l’incapacité du président Lula à les surmonter. Ils constituent pour lui un sérieux revers.

  • 30 novembre 2006

    Ukraine: la démocratie progresse, la corruption aussi

    Ukraine: la démocratie progresse, la corruption aussi

    Depuis deux ans, l'Ukraine a subi des changements rapides et complexes qui peuvent déconcerter les observateurs étrangers, mais il reste possible de dégager les traits les plus saillants : avancées de la démocratie, retour de la corruption. Les thèmes dominants de la Révolution Orange étaient la liberté, la démocratie et la justice, alors que les thèmes économiques et sociaux en étaient notablement absents. On n’obtient souvent que ce qu’on demande : les réussites les plus spectaculaires et les plus rapides de la Révolution Orange furent la liberté d'expression et celle des médias. La diversité de ceux-ci semble solidement garantie par celle de leurs propriétaires, et leur qualité s'est beaucoup améliorée. Par ailleurs, divers mouvements populaires se sont succédé au niveau local, ce qui montre que les Ukrainiens n'ont plus peur.