Balázs Égert edit

Economiste à l'OCDE Écrivez à Balázs Égert
  • May 30, 2013

    Comment réformer les retraites ?

    Comment réformer les retraites ?

    La dépense de retraite des régimes publics et privés en France est, après l’Italie, la deuxième la plus élevée de la zone de l’OCDE. Selon un récent rapport du Conseil d’Orientation des Retraites, le système de retraite ne devrait revenir à l’équilibre qu’au début des années 2040 dans le cas le plus favorable. Néanmoins, avec des scénarios macroéconomiques moins favorables, le système de retraite resterait dans le rouge jusqu’en 2060. Entre 2012 et 2040, la dette accumulée du système de retraite serait de 15 à 50 % du PIB. Dans ce contexte, les pouvoirs publics devraient s’attaquer aux problèmes structurels du système de retraite, notamment au déséquilibre financier de long terme et à la complexité et au manque d’équité du système. Comment ?

  • May 10, 2013

    France : comment dépenser mieux ?

    France : comment dépenser mieux ?

    La redistribution des revenus en France est l’une des plus élevée dans la zone OCDE. La France est aussi l’un des rares pays de l’OCDE où les inégalités de revenu après impôts et transferts sont restées globalement inchangées entre 1985 et 2008, et même en légère hausse depuis une décennie. Le système de transferts est en effet la clé de voûte du système de redistribution des revenus en France puisqu’environ 70 % des revenus redistribués transitent par ce canal. Les dépenses sociales - y compris les dépenses publiques consacrées à la famille, les aides au logement et les prestations de chômage, les pensions de réversion et d’invalidité et les politiques actives du marché du travail - représentent 10 % du PIB (hors niches fiscales et sociales), ce qui place la France au septième rang des pays de l’OCDE.

  • April 29, 2013

    La France malade de sa fiscalité

    La France  malade de sa fiscalité

    La France est un des pays de l’OCDE qui a connu, pendant ces derniers vingt ans, la croissance la plus faible du PIB réel par habitant. Cette mauvaise performance économique s’explique par des faiblesses structurelles dans de nombreux domaines, y compris la fiscalité. Le niveau très élevé des prélèvements obligatoires (43% du PIB en 2010) mais aussi la structure du système fiscal français pèsent lourdement sur l’économie.