Olivier Galland edit

Sociologue, directeur de recherche au CNRS Site personnel de l'auteur Écrivez à Olivier Galland
  • 11 février 2015

    Les jeunes musulmans et la République: l’angle mort des sciences sociales

    Les jeunes musulmans et la République: l’angle mort des sciences sociales

    Les événements dramatiques qui se sont produits il y a quelques semaines demanderaient une interprétation étayée par des résultats empiriques solides. Or les sciences sociales françaises sont dans l’incapacité de produire cette interprétation. Pourquoi? Il est d’autant plus urgent de se poser la question que cette méconnaissance a une conséquence grave: elle laisse le champ libre aux interprétations et aux solutions simplistes.

  • 4 mars 2013

    Peut-on éradiquer l’échec scolaire?

    Peut-on éradiquer l’échec scolaire?

    L’échec scolaire est une des plaies de la société française. Il se maintient, dans notre pays, à un niveau élevé : pas loin d’un jeune sur cinq termine ses études initiales sans diplôme. Les enquêtes PISA montrent que les performances de base, en lecture notamment, des élèves les plus faibles ont encore diminué ces dernières années. Quelles sont les causes identifiables de cette persistance de l’échec scolaire et quelles pistes peut-on explorer pour espérer le réduire ?

  • 8 mars 2012

    Les Français détestent-ils les riches?

    Les Français détestent-ils les riches?

    François Hollande a déclaré qu’il n’aimait pas les riches. Cette opinion est-elle partagée par les Français ? Plus généralement, quelles sont leurs conceptions des inégalités et des injustices ? Alors que la question de la justice est très présente dans la débat présidentiel, une étude sur le sujet (Les Français face aux inégalités et à la justice sociale, Armand Colin, 2011) permet d’y voir plus clair.

  • 15 février 2012

    Jeunesse: Hollande apporte-t-il les bonnes réponses?

    Jeunesse: Hollande apporte-t-il les bonnes réponses?

    François Hollande a décidé de faire de la jeunesse un axe fort de sa campagne. Mais ses propositions peuvent-elles améliorer le sort des jeunes en difficulté ? Sont-elles en mesure d’introduire plus d’équité dans les destins sociaux des deux jeunesses qui divergent de plus en plus ?

  • 31 janvier 2012

    Comment vraiment aider les jeunes

    Comment vraiment aider les jeunes

    La situation des jeunes et les moyens de l’améliorer sont un des enjeux importants de la campagne présidentielle qui s’ouvre. Cette situation semble refléter une bonne partie des difficultés et des blocages propres à la société française. Mais pour bien l’appréhender il faut évidemment produire un bon diagnostic. Une des questions centrales est de déterminer s’il faut mettre en œuvre une action globale en direction de l’ensemble de la jeunesse ou s’il convient plutôt d’adopter une politique ciblée en faveur de certaines franges particulièrement défavorisées.

  • 21 novembre 2007

    Les étudiants sont-ils devenus fous?

    Les étudiants sont-ils devenus fous?

    Le mouvement étudiant actuel a de quoi interloquer. L’université française est dans un état déplorable, nul ne l’ignore. Dans le classement de Shanghai, la première université française (Paris VI) est 39e, et dans les 100 premières universités mondiales, il n’y a, d’après ce classement, que quatre universités françaises (en comptant l’ENS Ulm). Tout classement peut, bien sûr, être contesté, mais ce résultat indique néanmoins que sur la scène mondiale l’enseignement supérieur à la française a peu de visibilité et peu de reconnaissance.

  • 21 avril 2007

    Le retour des valeurs

    Le retour des valeurs

    Ces dernières semaines l’identité nationale a été au cœur des débats, mais le travail, l’autorité, la famille ont été également des thèmes très présents depuis le début de la compétition. Les valeurs, c’est-à-dire les grandes orientations qui fondent le sentiment d’appartenance à une communauté, reviennent en force dans la campagne présidentielle.

  • 29 mars 2007

    Drapés dans le drapeau

    Drapés dans le drapeau

    Les Français sont-ils nationalistes ? A écouter les déclarations récentes des candidats à l'élection présidentielle, on pourrait le penser. Pourtant, si on exalte avec tant de force aujourd'hui la thématique de l'identité nationale, c'est qu'elle s'est singulièrement affaiblie.

  • 22 février 2007

    Présidentielles : comment aider vraiment les jeunes ?

    Présidentielles : comment aider vraiment les jeunes ?

    A Villepinte, Ségolène Royal a proposé de créer un droit au premier emploi pour les jeunes, un prêt à taux zéro de 10 000 euros pour les jeunes ayant un projet, un service public de la caution, un service public d'orientation et une allocation d'autonomie pour les étudiants. Mais les modalités de cette proposition n'ont guère été précisées. Nicolas Sarkozy n'a pas fait de propositions de ce type. Il semble considérer que les mesures économiques qu'il préconise suffiront à améliorer rapidement la situation générale de l'emploi, et donc celle des jeunes. Cette vision paraît bien optimiste…

  • 30 janvier 2007

    Comment remédier à la désorientation des jeunes ?

    Aux yeux de beaucoup de jeunes engagés dans la voie professionnelle à la fin de la troisième, le système d'orientation fonctionne comme un couperet qui intervient trop précocement et de façon souvent arbitraire. Comment choisir un métier à 14 ou 15 ans ? Les jeunes se plaignent du défaut d’informations et de temps dont ils disposeraient pour faire des choix qui engagent toute leur vie. Peut-on imaginer une organisation à la fois plus efficace, plus juste et mieux adaptée à la conception moderne de la jeunesse ?

  • 10 janvier 2007

    La fabrique du pessimisme social

    Comment des représentants auto-déclarés des SDF, jusque-là inconnus du grand public, ont-ils pu contraindre le gouvernement à négocier à chaud et finalement à accéder à des revendications que d'autres associations présentaient en vain depuis des années ? Voilà la principale question que pose l'épisode des « Enfants de Don Quichotte ».

  • 5 avril 2006

    La préférence pour l'immobilisme

    Depuis 20 ans, les jeunes, notamment les étudiants, ont refusé toutes les réformes concernant l'accès aux études supérieures ou au marché du travail : en 1986 la réforme Devaquet (actuel conseiller du Président Chirac) ponctuée par la mort tragique de Malik Oussekine, en 1993 le CIP d'Edouard Balladur, et plus récemment la réforme du baccalauréat prévue par François Fillon et les tentatives timides de Luc Ferry d'accorder plus d'autonomie aux universités : toutes ces réformes et beaucoup d'autres ont suscité l'hostilité des jeunes et ont été finalement abandonnées. Certaines d'entre elles étaient sans doute bonnes, d'autres peut-être mauvaises, mais ce qui frappe c'est la systématicité du refus. Le CPE va s'inscrire, selon toute probabilité, dans cette longue liste des réformes avortées, dans le domaine de l'enseignement et de l'insertion professionnelle.