• 3 mai 2016

    Naufrage à Port Talbot

    Naufrage à Port Talbot

    Le naufrage de la sidérurgie britannique renvoie à plusieurs histoires simultanées. L’une est mondiale, avec une interrogation sur le libre-échange. L’autre est britannique. Elle traduit des choix industriels spécifiques et prend une résonnance particulière dans le débat sur le Brexit. La dernière, européenne, ouvre à la fois sur la faiblesse des politiques anti-dumping et à l’avenir de la filière.

  • 2 mai 2016

    Le grand récit de François Hollande

    Le grand récit de François Hollande

    Les commentateurs font souvent grief à François Hollande de ne pas mettre son action en perspective en offrant un « grand récit » sur l’état de la France et les moyens de l’améliorer. Or ce récit existe.

  • 11 avril 2016

    Des idées italiennes pour une relance européenne

    Des idées italiennes pour une relance européenne

    Matteo Renzi ne se satisfait pas du fonctionnement actuel de l’Union. Il considère qu’aux risques proprement économiques (faible croissance, fort chômage et risque de déflation) s’ajoute une fragilité systémique de l’Union révélée par les questions des réfugiés et du terrorisme qui au total nourrissent les tentations populistes et la montée de l’euroscepticisme. Sa stratégie comporte deux volets.

  • 8 avril 2016

    Les conséquences du Brexit pour le commerce et le niveau de vie

    Les conséquences du Brexit pour le commerce et le niveau de vie

    Les conséquences économiques d’une sortie de l'UE sont au cœur du débat sur le Brexit. Comment calculer son incidence sur le niveau de vie des Britanniques ? Dans deux domaines au moins, des calculs sont possibles: les échanges commerciaux avec l’UE et les transferts fiscaux vers l'UE. Différents scénarios sont envisageables, mais tous conduisent à une baisse du revenu par habitant. L'ampleur de la baisse, potentiellement sérieuse quand on considère la dynamique des échanges et ses effets sur la productivité, dépend des politiques commerciales qu’adopterait Londres. Afin de minimiser les coûts économiques du Brexit, le Royaume-Uni devrait à tout le moins rester étroitement intégré dans le marché unique.

  • 23 mars 2016

    Le roi Draghi est nu, vive la relance budgétaire!

    Le roi Draghi est nu, vive la relance budgétaire!

    La BCE a encore annoncé une série de mesures destinées à renforcer une croissance anémique. Elle a poussé ses taux d’intérêts encore plus bas, en-dessous de zéro, et elle a décidé d’augmenter encore la masse de monnaie, déjà pléthorique. Les marchés financiers sont contents, ils ont de quoi jouer. Mais il est de plus en plus difficile de croire que ce genre de mesures va produire des effets tangibles. En vérité, la BCE et les autres banques centrales sont arrivées au bout de ce qu’elles peuvent faire. On ne peut pas en dire autant des gouvernements.

  • 2 mars 2016

    Pas de perdant avec la loi El Khomri

    Pas de perdant avec la loi El Khomri

    Toute mesure qui réduit l’incertitude entourant la rupture du contrat de travail du côté des entreprises ne peut que les encourager à embaucher. Il reste à montrer que la réforme est encore dans l’intérêt des salariés aujourd’hui en emploi, les insiders.

  • 1 mars 2016

    Le Jobs Act de Manuel Valls

    Le Jobs Act de Manuel Valls

    Le Premier ministre veut s’attaquer à des rigidités majeures du marché de l’emploi et identifiées comme telles. Il a raison. Si on néglige les anathèmes des amis de Mme Aubry ou le toujours plus du Medef et qu’on reconnaît l’existence d’un sérieux problème de chômage, quatre objections peuvent être faites au Jobs Act de Manuel Valls.

  • 15 février 2016

    Rapport Badinter: beaucoup de bruit pour rien

    Rapport Badinter: beaucoup de bruit pour rien

    Le Rapport Badinter souffre de deux limites importantes. Il ne concerne que le contenant, et il est rédigé uniquement par des juristes. Ce n’est pas un reproche à ses auteurs, ils n’ont fait qu’exécuter la tâche qui leur avait été confiée comme elle leur a été confiée. Dès le départ, le ver était dans le fruit.

  • 5 février 2016

    La réforme actuelle du droit du travail, ou comment se hâter avec lenteur

    La réforme actuelle du droit du travail, ou comment se hâter avec lenteur

    Si le rapport Badinter est bienvenu, il ne constitue pas en lui-même la réforme attendue du code du travail. Il montre que cette réforme est possible et il en indique l’espace. Mais la démarche de réforme semble contrariée par trois aspects : l’intrusion idéologique, le comportement tacticien, et l’absence des indispensables avancées latérales.

  • 29 janvier 2016

    Emmanuel Macron et les 35 heures

    Emmanuel Macron et les 35 heures

    Emmanuel Macron, qui va toujours plus avant, s'est prononcé à Davos sur la question des 35 heures. Sous réserve d’un accord majoritaire des partenaires sociaux dans l’entreprise, dit-il, le taux de majoration au-delà des 35 heures, aujourd'hui de 25% selon la loi, peut fort bien descendre, et même en-deçà des 10% si les partenaires l’acceptent. En bref, presque la fin des 35 heures, ce que revendique d’ailleurs le ministre de l’Économie. Cela mérite discussion.

  • 26 janvier 2016

    Revenu universel: trois orientations

    Revenu universel: trois orientations

    L’idée d’un revenu universel apparaît ponctuellement dans les réflexions et propositions politiques. Ses formes, ses paramètres, ses cibles varient selon les projets. Avec un tel outil, certains veulent compléter le système public de redistribution. D’autres souhaitent le réorienter. D’autres, encore, y voient un recours pour supprimer l’Etat providence.

  • 25 janvier 2016

    L’économie mondiale face au piège des taux zéro

    L’économie mondiale face au piège des taux zéro

    Les taux d’intérêt sont proches de zéro, ou s’en rapprochent, dans les principales économies mondiales. Un nouveau cadre théorique permet d’organiser la réflexion sur les pièges à liquidités et la propagation planétaire d’une croissance faible. Les principaux facteurs à considérer sont le rôle des flux de capitaux, celui des taux de change, et la pénurie d’actifs sûrs. Une fois que les taux sont à zéro, c’est la baisse de la production mondiale qui vient compenser le déséquilibre entre l’offre et la demande d’actifs sûrs. Des pièges à liquidités émergent naturellement et les pays s’y font glisser mutuellement.

  • 18 janvier 2016

    La malédiction de l’accès libre

    La malédiction de l’accès libre

    En ces temps de COP21 et de transition énergétique, il est utile de regarder plus attentivement l’économie des ressources renouvelables. La pêche industrielle en offre un bon exemple, dont les applications sont bien plus générales.

  • 13 janvier 2016

    Lutter enfin contre le non-emploi, qui frappe 15 millions de personnes en France

    Lutter enfin contre le non-emploi, qui frappe 15 millions de personnes en France

    Le taux chômage publié par le ministère du Travail mesure le nombre de personnes sans emploi, recherchant un emploi et disponibles quel que soit le contrat proposé. Cette mesure est restrictive : elle ignore les chômeurs en longue maladie, découragés, radiés, en stage « parking » ou voulant un CDD à temps partiel. Pour mesurer la capacité d'un pays à employer ses ressources humaines ce n'est pas au chômage qu'il faut s'intéresser. C'est au « non emploi » : le nombre de personnes en âge de travailler n'ayant pas d'emploi.

  • 5 janvier 2016

    Ce qu’il faut craindre en 2016

    Ce qu’il faut craindre en 2016

    La croissance est revenue. Très modeste, mais après quatre années de quasi stagnation, tout est bon à prendre. C’est un signe des temps, que l’on en vient à se réjouir d’une croissance attendue entre 1% et 1,5%. C’est un autre signe des temps que l’on se demande aussitôt quelles sont les mauvaises surprises à redouter. Le plus déprimant, c’est qu’il ne manque pas de raisons de s’inquiéter.

  • 23 décembre 2015

    La Cour des comptes contre la réforme?

    La Cour des comptes contre la réforme?

    Les groupes d’intérêt garants de l’inertie trouvent dans le système administratif l’allié le plus sûr. Tout est alors fait pour résorber l’anomalie. Le rapport de la Cour des comptes sur le Programme d’investissements d’avenir en fournit une illustration chimiquement pure.

  • 22 décembre 2015

    Comment profiter dès maintenant de la nouvelle parité euro/dollar?

    Comment profiter dès maintenant de la nouvelle parité euro/dollar?

    Pour les entreprises de taille intermédiaire et les PMI, la baisse de l’euro a des effets plus significatifs que le Pacte de responsabilité. Le quasi-silence des politiques français sur cette nouvelle donne monétaire peut étonner. Il n’est peut-être pas inutile d’expliquer comment raisonnent, en la matière, les dirigeants de petites structures industrielles.

  • 23 novembre 2015

    Le commun, une nouvelle forme d’organisation économique?

    Le commun, une nouvelle forme d’organisation économique?

    Apèrs le Nobel d’économie décerné à Elinor Ostrom, le temps est venu de s’intéresser aux communs. Il faut donc saluer l’important travail des contributeurs réunis par Benjamin Coriat dans Le Retour des communs (LLL, 2015).

  • 18 novembre 2015

    Comment faire redémarrer l’économie mondiale?

    Comment faire redémarrer l’économie mondiale?

    L'économie mondiale ne fonctionne pas correctement. Pour surmonter cette mauvaise performance, la demande globale doit augmenter, il faut combler le fossé entre les énormes réserves de capitaux et les tout aussi énormes besoins en infrastructure non satisfaits, et enfin, il faut s’occuper sérieusement de l'impact distributif des progrès technologiques et de l'intégration de l’économie mondiale. Le changement ne viendra qu’avec la définition d’une vision globale, appuyée sur une volonté politique.

  • 28 octobre 2015

    Matteo Renzi et les cinq présidents

    Matteo Renzi et les cinq présidents

    Le Premier ministre italien vient d’envoyer à Bruxelles un budget qui diffère l’ajustement budgétaire promis et aggrave le déficit de 0,8 points de PIB. Il assume crânement ce budget de divergence en l’accompagnant d’une affirmation sonore de la souveraineté budgétaire de l’Italie. Curieusement cette attitude de défi n’a pas suscité de rappel à l’ordre de Bruxelles. Pourquoi?