Comment être de gauche aujourd’hui ? edit

Sept. 19, 2007


Interview de Zaki Laïdi
à l'université d'été du PS
Pour la troisième fois consécutive, la gauche a perdu l’élection centrale du système politique français. Ce troisième échec peut à certains égards s’apparenter aux revers cuisants enregistrés par le parti travailliste britannique pendant près de dix-huit ans après 1979. Mais comparaison n’est pas raison. Car même si la gauche française se situe à un étiage relativement bas et l’un des plus bas de son histoire, le Parti socialiste reste très présent. Sociologiquement, électoralement et territorialement, son implantation ne s’est pas effondrée. En réalité, si crise il y a, elle est avant tout de nature idéologique.