Robert Gary-Bobo edit

Professeur à l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE) Écrivez à Robert Gary-Bobo
  • 13 mars 2018

    Du rétrécissement, et du renforcement de notre Parlement

    Du rétrécissement, et du renforcement de notre Parlement

    Le 28 février dernier, Telos a publié un article de Thomas Ehrhard et Olivier Rozenberg intitulé «Chérie, j’ai rétréci le Parlement». Les auteurs discutent la réduction d’un tiers du nombre des parlementaires, proposée par Emmanuel Macron en 2017. A leurs yeux, cette mesure n’est pas justifiée. Mais leurs arguments sont discutables.

  • 18 septembre 2012

    Sarko et les régimes spéciaux : anatomie d’un fiasco

    Sarko et les régimes spéciaux : anatomie d’un fiasco

    La réforme des régimes spéciaux de retraite de la RATP et de la SNCF, menée tambour battant à l’automne 2007, avait été présentée comme une grande victoire du sarkozysme. Pourtant, des doutes avaient germé à l’époque parmi responsables et élus, au point que certains ont même pensé alors qu’il aurait mieux valu ne pas réformer ! Pour dissiper ces doutes, il faut faire des calculs fastidieux et disposer de certaines données. Ces calculs, nous les avons faits dans une étude qui vient d’être rendue publique et qui se concentre sur l’exemple des conducteurs de métro de la RATP. Il se trouve que sort au même moment, le 13 septembre 2012, un rapport de la Cour des comptes, qui, dans son Chapitre VI, revient sur les retraites de la SNCF et de la RATP, donne un « son de cloche » également très critique, et fournit d’intéressantes informations, en particulier sur la SNCF.

  • 22 mai 2008

    Le coût des retards scolaires

    Le coût des retards scolaires

    Au moment où les candidats au baccalauréat du millésime 2008 s’apprêtent à poursuivre des études ou à rechercher un emploi, un examen des données françaises récentes montre quelle est la sanction du retard scolaire sur le marché du travail. Une année de retard par rapport à la norme, quel que soit le niveau de diplôme, se traduit par un salaire inférieur d’à peu près 9% en moyenne, pendant les premières années de carrière. Les effets sur l’insertion dans l’emploi sont encore plus marqués : une année de retard se traduit par une baisse d’environ 19% du taux d’emploi dans les cinq années qui suivent la sortie du système éducatif, soit près de douze mois de chômage de plus. Ces faits méritent un essai d’interprétation.

  • 5 mars 2008

    Pouvoir d’achat des enseignants : qui faut-il croire ?

    Pouvoir d’achat des enseignants : qui faut-il croire ?

    Le 4 février dernier, la commission présidée par Marcel Pochard a remis au ministre le Livre vert sur l’évolution du métier d’enseignant, qui évoque la délicate question du pouvoir d’achat des professeurs. Le journal Le Monde en a rendu compte le 6 février en titrant : « Selon une étude, les enseignants n’ont pas connu de déclassement salarial ». D’autres sources ont au contraire mis en évidence une forte dévalorisation des carrières enseignantes depuis 1981. Quel est donc ce mystère ?

  • 11 octobre 2007

    Un parlementaire sur deux de trop en France ?

    Un parlementaire sur deux de trop en France ?

    Dans le monde contemporain, le recours à la démocratie directe est relativement rare. La plupart des décisions publiques sont prises par un nombre restreint d’individus : les représentants. La question de leur nombre est cruciale. Peut-on concevoir des institutions avec un nombre optimal de parlementaires ?

  • 23 février 2007

    Traitements des fonctionnaires français : la voie de la démoralisation

    Traitements des fonctionnaires français : la voie de la démoralisation

    Il y a quelques mois Telos publiait un texte de Touria Jaaidane et Robert Gary-Bobo sur les traitements des enseignants.  Nous republions dans le contexte que l'on sait la version intégrale de cette étude.

  • 15 janvier 2007

    Salaires ou loisirs : il faut choisir !

    La presse a récemment commenté des rapports d'inspection qui mettaient en lumière les criantes inefficacités dans l'emploi des postes d'enseignants du secondaire. Le ministre de l'Education a suscité les protestations des syndicats en annonçant la suppression de décharges de service apparemment injustifiées. Un climat de blocage perdure entre le gouvernement et les enseignants. Cette situation est devenue familière, mais il semble qu'on ait perdu de vue la tendance lourde qui la sous-tend. De quoi s'agit-il donc ?