Baudouin Dupret edit

Chercheur au CNRS, Centre Jacques Berque, Rabat Site personnel de l'auteur Écrivez à Baudouin Dupret
  • April 9, 2012

    Maroc: les élections ne règlent pas tout !

    Maroc: les élections ne règlent pas tout !

    Les élections législatives de novembre 2011 ont consacré la victoire électorale du Parti Justice et Développement (PJD) et, par là même, la capacité du pouvoir marocain à boucler positivement la période d’incertitude inaugurée, à l’échelle régionale, par le renversement du président Ben Ali, en Tunisie, et, à l’échelle nationale, par la protestation du Mouvement du 20 février (M20F). C’est en ce sens que l’on a pu parler de victoire politique de la monarchie.

  • Dec. 2, 2011

    Maroc: la victoire électorale de la monarchie

    Maroc: la victoire électorale de la monarchie

    La victoire du Parti de la Justice et du Développement (PJD) est une victoire pour le système politique marocain. Démonstration est faite, en effet, de ce que réformer un système politique est possible, et que cela accouche plus vite, plus efficacement et avec moins de souffrances de transformations sérieuses. Il faut souligner quatre traits fondamentaux du processus ayant permis l’intégration politique de l’islamisme : l’inscription de la réforme politique marocaine dans la durée ; la capacité à gérer politiquement la contestation ; le choix de la transformation contrôlée du système ; le pari légitimiste de l’islamo-démocratie conservatrice.