David Cadier edit

Enseignant à la London School of Economics et chercheur affilié au LSE IDEAS Écrivez à David Cadier
  • July 6, 2017

    Pourquoi la Pologne mise sur Donald Trump

    Pourquoi la Pologne mise sur Donald Trump

    La Pologne, qui s’apprête à accueillir Donald Trump le 6 juillet, a promis dit-on, des « foules enthousiastes » au président américain. À la différence de Paris et Berlin, le gouvernement polonais voit en la présidence Trump non pas un risque mais, bien au contraire, la possibilité d’un développement positif pour les relations transatlantiques et une opportunité pour le pays.

  • Oct. 6, 2011

    Partenariat oriental, acte II

    Partenariat oriental, acte II

    Le Partenariat oriental (PO) est le versant Est de la Politique européenne de voisinage. À court terme, il s’agit pour Bruxelles de mieux encadrer les flux commerciaux, énergétiques et migratoires à destination et en provenance des États de la région ; à long terme, l’objectif est de contribuer à les transformer. Ce programme a été lancé il y a deux ans. On peut en tenter un premier bilan, forcément partiel et provisoire.

  • Sept. 30, 2009

    Bouclier antimissile : réactions centre-européennes

    Bouclier antimissile : réactions centre-européennes

    Abandonnant ce qui fut l’un des symboles de politique étrangère de son prédécesseur, Barack Obama envoie un signal fort. Des incertitudes budgétaires et techniques contribuent à expliquer l'abandon de ce projet, mais l'enjeu est aussi d’enterrer une des pommes de discorde avec la Russie. Les gouvernements tchèque et polonais paraissent résignés face à une décision qu’ils pressentaient depuis des mois. Mais en dépit de son dénouement, et au-delà des réactions immédiates («  le Kremlin se réjouit, les Centre-Européens sont inquiets », titrait un édito tchèque), l’affaire du bouclier antimissile aura permis d’éclairer la spécificité des perceptions de sécurité centre-européennes.

  • May 15, 2009

    L’Europe centrale, premier violon du concert européen

    L’Union européenne vient de lancer sans fanfare ni trompette son partenariat oriental avec l’Europe orientale (Biélorussie, Ukraine, Moldavie) et les pays du Caucase (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie). Ce partenariat a un objectif clair : rapprocher ces pays de l’UE sans les intégrer pleinement tout en les soustrayant à l’influence russe sans provoquer l’hostilité ouverte de Moscou.

  • Jan. 25, 2009

    L'affaire du bouclier antimissile

    L'affaire du bouclier antimissile

    Avec l'arrivée d'une nouvelle administration américaine, l'avenir du bouclier antimissile en Europe centrale est incertain. La crise géorgienne a permis de préciser l'enjeu du projet. « La meilleure publicité pour le radar a été faite en Ossétie du Sud », a laissé échapper le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek. Ce lapsus contredit le discours officiel tenu jusqu'ici à Prague, à Varsovie et à Washington, qui évoquait une menace balistique émanant du Moyen-Orient et non de Russie. Les débats tchèques et polonais, qui divergent, permettent d'éclairer les stratégies des gouvernements.